Florent POUJADE, Sculpteur


la transmutation vers l’essence d’acier

Florent Poujade change le métal commun en métal noble, comme par alchimie…

Chaque pièce abandonnée se révèle dans la relation qui la lie aux autres. Sa démarche s’apparente davantage à un travail de philosophe puisqu’il s’agit pour lui de construire une entité reconnue, un groupe regardé, à partir d’éléments seuls et abandonnés. 

Sa création s’inspire de ses volontés humanistes et de ses rencontres hasardeuses, débris métalliques le plus souvent, références partagées, os, squelettes, cornes, bois... Il aime croiser le patrimoine populaire à l’art actuel, et s’il s’attache à l’abandon pour le rendre beau, c’est pour montrer que nul ne mérite cela, que les choses les plus simples peuvent être les plus belles…Il suffit de savoir les regarder, il suffit de savoir les apprécier. Aussi, ce qui est simple pour Florent Poujade est de valeur, a condition d’être dans la rencontre et le partage. 

Ainsi, Lady Jag (Jaguar sculptée en lupanar) nous autorise élégamment l’interdit s’ancrant sur des plaisirs communs, l’amour, l’alcool et la Jaguar. Ses panneaux de couleur usent de l’identité des matériaux actuels et nous convient à méditer sur « le vivre ensemble ». Son mobilier nous invite au voyage par ses formes et ses matériaux.

Finalement, les créations de Florent Poujade captent notre attention et nous emmènent dans un espace suspendu où le partage et respect se rencontrent.

Sophie Bonnet